Dossier des armes controversées

Une recherche sur les liens financiers entre les banques et les producteurs de systèmes d’armements controverséss

Publicatietaal
Nederlands

Dans ce rapport, Netwerk Vlaanderen et ses partenaire organisations de paix dévoilent de nouveaux éléments choquants. Ils ont étudié les liens financiers entre cinq groupes bancaires (AXA, Dexia, Fortis, ING et KBC) et des producteurs de systèmes d'armement controversés, plus précidément de mines terrestes, de bombes à fragmentation, d'armes nucléaires et d'armes à uranium appauvri. Toutes ces armes possèdent une force de destruction effroyable et entraînent d'innombrables victimes civiles. Chacune des banques étudiées est impliquée dans tous ces systèmes d'armement.